zoom_out_map
sabot

Galoche Cantal
Sabot

79,00 €
Derniers articles en stock
clear

Guide des pointures

Correspondance des pointures
Taille FR 36 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 41 42 42.5 43 43.5 44 44.5 45 46 47 48
Taille US 3 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11 11.5 12 13
Guide des tailles
Favoris
Pointure
Couleur
Quantité

DESCRIPTION

Les galoches ou les sabots suédois sont fabriqués avec des produits FRANCAIS :
La tige : Semelle de bois en hêtre.
Cuir : Cuir Tannage végétal et teinté en France.
Pointes : Les pointes sont fabriquées dans une usines en France.
Semelle caoutchouc : la semelle caoutchouc est approvisionnée par un fournisseur Français.
Le montage et l'assemblage de tous ces composant est effectué dans l'atelier à Saint-Etiènne de MAURS.

Seuls quelques irréductibles et passionnés comme Eric Mas continuent à fabriquer à la main ces chaussures à semelles de bois autrefois appelées ‘’ la chaussure du pauvre ‘’, et qui désormais ont mérité leurs lettres de noblesse.

Entièrement réalisée de façon artisanale, chaque paire de galoches ou de sabots est unique.

GALOCHE CANTAL :

C’est une nouvelle page qu'a écrit Eric Mas, en réponse à une demande croissante de la clientèle, et à un désir de poursuivre le développement de la production de chaussures à semelles de bois dans les meilleures conditions. Ainsi, il continue avec passion à fabriquer des galoches et des sabots Suédois et à faire vivre ce métier, qui, sans cela, risquerait de disparaitre. Les galoches ou les sabots sont fabriqués avec des produits FRANCAIS ! Le montage et l'assemblage de tous ces composant est effectué dans son atelier à Saint-Etiènne de MAURS. Seuls quelques irréductibles et passionnés comme lui continuent à fabriquer à la main ces chaussures à semelles de bois autrefois appelées ‘’ la chaussure du pauvre ‘’, et qui désormais ont mérité leurs lettres de noblesse. Entièrement réalisée de façon artisanale, chaque paire de galoches ou de sabots est unique. A l’inverse des sabots, taillés dans un seul morceau de bois, la galoche comprend plusieurs pièces, le dessus en cuir et la semelle en bois. Déjà connue des Gaulois, elle fut largement utilisée dans toutes les campagnes jusqu’au milieu du XXème siècle, avec un point culminant durant la seconde guerre mondiale.